By 

Une Saint-Valentin cocoon… Vous avez entendu parler du hygge?


Le Danemark, sa petite sirène, ses vikings, ses Lego, Viggo Mortensen…. Voilà en soi plusieurs éléments qui ne peuvent que nous donner envie de découvrir la culture danoise. Et l’une des tendances du moment, c’est le hygge (prononcer « hugueu »). Le hygge, c’est l’art de vivre à la danoise, c’est leur recette du bonheur. Saviez-vous que les Danois arrivent en tête du « World Happiness Report » et sont dès lors considérés comme le peuple le plus heureux de notre jolie planète? Malgré des hivers rigoureux, des impôts himalayesques et un taux d’alcoolisme effrayant?  Le responsable de cette joie de vivre est le hygge.

Il s’agit d’une véritable philosophie de vie qui consiste à apprécier et savourer tous les petits instants de bonheur du quotidien, en toute simplicité, avec la famille et les amis. Un bon petit repas à la maison avec les gens qu’on aime, un bon bouquin au coin du feu, se recroqueviller dans le canapé avec une grosse paire de chaussettes aux pieds et une tisane fumante entre les mains tout en regardant la pluie tomber dehors, le tout à la lueur des bougies ou des guirlandes lumineuses… Les possibilités d’appliquer le hygge sont à la portée de tout un chacun et en nombre illimité.

A partir de là, le lien avec la Saint-Valentin semble couler de source! Pour deux raisons: quoi de plus romantique que de passer la soirée avec sa moitié, bien au chaud, enlacés sous la même couverture toute douce, avec de la bonne musique, du bon vin et de bonnes gourmandises à grignoter? Ensuite, pour ceux qui sont rebutés par l’aspect commercial de la « fête des amoureux », voilà la manière la plus simple (et à mon avis la plus efficace) de la célébrer, pour réellement profiter de la présence de l’autre, sans se ruiner dans un restaurant qui vous facturera un menu doublement cher, sans intimité, sans compter les frais de baby-sitting! Et puis c’est évidemment un principe qui ne se limite pas à la Saint-Valentin, il est à disposition quand on veut!

Pour les cadeaux, on applique aussi le hygge! Par exemple, remplissez un bocal avec des mots doux que vous aurez griffonnés sur de petits bouts de papier, et offrez-le à votre amoureux(se), qui aura ainsi chaque jour (ou chaque semaine) un petit mot attentionné de votre part. Offrez-lui un massage bienfaisant, une journée au spa, une balade en amoureux dans la forêt, un petit déjeuner au lit… Qu’on prodigue le massage ou prépare le petit déjeuner soi-même ou qu’on se rende en institut ou se fasse livrer, peu importe, le tout est de se faire du bien et de se sentir bien.

Pareil pour le dîner de Saint-Valentin. La finger food sera certainement la meilleure option, puisque tout est disposé à table en une fois, pas besoin de faire des allers-retours en cuisine entre les plats, on a donc plus de temps à consacrer à l’essentiel. Et puis, manger avec les doigts est régressif et sensuel à la fois! Besoin des quelques idées? Vous pourrez ensorceler l’être aimé avec, par exemple, des spare ribs caramélisés au gingembre, des scampis panés à la noix de coco râpée avec mayonnaise au citron vert et à la sauce sriracha (mais si, la sauce piquante thaï qu’on trouve dans tous les restaurants asiatiques), une tempura d’asperges vertes, des verrines de carottes râpées marinées à la clémentine et à la coriandre… Pour le dessert, mon choix se porterait sur une fondue au chocolat avec des fruits…  Laissez-vous inspirer par le moment et surtout faites-vous plaisir! Pas le temps ou l’envie de cuisiner? Ce n’est pas grave, faites donc appel à votre traiteur préféré!

Vous voilà prêts pour passer une Saint-Valentin douce et paisible, et ce qui est formidable avec ce concept, c’est qu’il convient aux plus récalcitrants et même aux célibataires!

Comment imaginez-vous votre Saint-Valentin hygge? Dites-nous tout dans les commentaires!

Elisa
About me

Elisa, Gourmande impénitente, passionnée de cuisine, de pâtisserie et de cake design. Je me suis perdue quelque part entre les embouteillages, l’école, la crèche, le boulot, les lessives, les bains et la vaisselle… Ce tourbillon quotidien où l’on a plus l’impression de courir derrière le temps que de se consacrer à soi et aux siens. Idéaliste dans l’âme, un constat me taraude depuis un moment: peu de personnes ont la chance de faire de leur passion un métier. Comme je ne fais pas (encore J) partie de ces élus, j’ai décidé de donner plus de place à mes passions, à ma petite échelle. Toujours à la recherche de recettes ou en train d’imaginer des menus, j’aime tester et créer et bien sûr partager… les plaisirs culinaires ne sont pas faits pour être solitaires (quoique…)

YOU MIGHT ALSO LIKE

Le 8 mars n’est pas la journée de la femme
March 08, 2017
Menu de Noël végétarien
December 14, 2016
Noël, cette année, c’est zéro stress!
December 11, 2016

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *